Thibaud De La Corbière
70 rue du Commerce 54580 Moineville
N°TVA : 64523280550

Restauration et réalisation de décors Art Nouveau dans le Restaurant du Balcon à Homécourt (54310)

23/11/2022

Restauration et réalisation de décors Art Nouveau dans le Restaurant du Balcon à Homécourt (54310)

Démarrage d'un nouveau chantier à Homécourt

Restauration et réalisation de décors Art Nouveau dans le Restaurant du Balcon, sans doute l'un des plus beaux bâtiments de cette ville au cœur de la Vallée de l'Orne. On est ici dans ce qui fut le poumon de l'histoire industrielle de notre pays aux grandes heures de la sidérurgie et des maîtres de forge.
Chaque ville, bourg, village comptait une ou plusieurs mines de fer avec tout ce qui gravitait autour. C'est un pan très important de l'histoire de ces territoires dont la population a gardé une grande fierté et qui a marqué son identité.
 
Un magnifique projet porté par les propriétaires passionnés par l'histoire de ce lieu qui a conservé ses décors réalisés en 1906 par l'entreprise Baudson de Charleville-Mézières. Celle-ci fut connue pour son art dans le monde entier, que ce soit aux Etats Unis ou en Russie, décorant le Palais Impérial à Kiev.
 
L'objectif est de restituer l'atmosphère de ce lieu, malmené au gré de remises en peinture successives au plus près de ce qu'il fut en 1906 avec ciels, faux marbres, dorure, décors ou fresques et de remettre en valeur le travail des décorateurs qui y oeuvrèrent il y a plus d'un siècle.
 
Un projet mené en partenariat avec le Comptoir Seigneurie Gauthier de Metz-Woippy, et en particulier Madjid Diaf.
 
 
 

Décapage  

 

 
 

Grosse et excellente surprise sur ce chantier 

 

Ce magnifique hôtel restaurant qui date des grandes heures des maîtres de forge (1906) fut décoré par l'entreprise Baudson de Charleville-Mézières. Je me suis orienté vers un travail de restauration-décoration (au départ ce n'était que de la peinture décorative). Mes recherches m'ont amené vers le fait que l'entreprise Baudson (l'une des faïences était signée) fut réputée dans le monde entier (on trouve ses réalisations aux Etats-Unis par exemple) et elle travailla à la décoration  du Palais impérial du tsar à... Kiev. Les "états de service" sont prestigieux.

J'ai - par intuition - sondé les enduits et ai découvert sous 2 à 3 mm de plâtre des faux marbres d'époque (jaune de Sienne et Rance principalement ; on voit les coups d'éponge en positif de glacis pour texturer, et on lit même l'utilisation de pinceaux à double ou triple mèche) que j'ai dégagés. Ils sont magnifiques (vernis au tampon) et signés sans doute de la main même de Jules Baudson lui-même sur l'un d'entre eux (découverte de ce mercredi soir après une après-midi à ôter centimètre carré par centimètre carré de toutes sortes d'enduits et de peintures). C'est de toute évidence un maître de cet art qui les a peint.Je pense que les découvertes sont loin d'être finies car je n'ai pas décapé les couches de peintures murales récentes autour des encadrements.mais il est certain qu'il y a encore d'autres faux marbres.

Sur les boiseries j'ai trouvé ici et là des annotations d'atelier au crayon.

J'ai fait un travail de relevé et de photos de ce que j'ai exhumé afin de comprendre les étapes successives de décoration de ces lieux 

Les propriétaires, passionnés d'art, sont conscients de cette pépite unique.

Cela montre si besoin était encore le passé illustre de Joeuf-Homécourt qui connut la prospérité avec l'installation des Wendel.(château de Joeuf).

 

Journées européennes des métiers d'art...

 

 Avec Nadine et Alain Becker, nous vous attendons aujourd'hui le 04 avril 2023 
 de 10h à 12h et à partir de 14h dans l'ancien hôtel du Balcon à Homécourt (54310).
Merci aux visiteurs intéressés et intéressants tout au long de la journée d'hier. Ils nous ont permis de continuer à comprendre l'histoire de ce lieu.
Un couple d'Auboué a eu la gentillesse de nous donner une photo prise au tout début des années 60. C'était avant que le restaurant ne devienne une épicerie. Il avait été alors réservé pour une communion. Enfin, deux des photos prises en 1908 dans l'établissement que nous devons à Roger Martinois.
Des remerciements particuliers à Christophe de Lavenne , responsable du pôle métiers d'art de la région Grand Est, à Jean Toniolo Jean , maire Homécourt, à Yann Lombard , conseil départemental de Meurthe et Moselle et Roger Marinois, cercle d'études historiques de Joeuf pour ses recherches.

 

 Et les travaux de restauration avancent 

Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.
Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Paramètres cookies